Différence entre Mental et Intellect

Le 20/11/2017 • 0 commentaire(s)

Le mental ne construit pas, il rumine le problème pensant voir émerger la solution. L'intellect lui se sert des faits et de son ressenti pour évaluer et trouver la solution.



Le mental ne construit pas, il rumine le problème pensant voir émerger la solution.

L'intellect lui se sert des faits et de son ressenti pour évaluer et trouver la solution.


Le mental dit :


« J'aurai du. »


« Si j'avais fait ceci et pas cela. »


« Pourquoi il a dit ça où fait cela. »


L'intellect dit :


« Quel sont les faits ? »


« Pourquoi je ressens cela ? »


« Que puis-je faire maintenant ? »





Je vous recommande de réfléchir systématiquement intérieurement, au premier signe de Mental pessimiste.

Notre mécanisme de réflexion de base est le mental.

Ce n'est pas grave d'y tomber le tout est de rester attentif. L'attention, encore, est toujours doit être de la partie.

Le discernement, c'est l'intellect. Il consiste à se détacher de soi pour voir ce qui est, sans ajout.

Le questionnement, alors, sera :

Quel sont les faits ?

Quel est le message de mon émotion ?

Juste les faits, sans les projections où les « peut-être si ».

Ne dit-on pas, « Avec des si, on fait des planches ?

Regarder les faits, juste les faits.

La paix s'installera en vous, pour ensuite laisser place à la solution.

Car dans un mental encombrer forcement la solution n'arrive que rarement a passer.

Ne dit-on pas la nuit porte conseil ?

C'est bien parce que nous coupons le mental que nous disons cela.

La nuit permet de se détacher afin d'avoir une vision plus juste.

Nous pouvons sortir du mental en utilisant l'écriture où la parole.

Il suffit de sortir en mots, nos pensées pour qu'elles se clarifient. Nous les entendons où les voyons. Nous pouvons alors, percevoir notre propre incohérence où exagération instaurée dans le monde de la pensée.


Tout le monde fait cela.


Inutile de nous blâmer, soyons doux avec nous-mêmes.

Ce sont, des faits tout simplement et les connaître nous permet le discernement.

Le jugement ne doit pas être refusé totalement.

Nous en avons besoin en nous. C'est lui qui nous permet de savoir, ce qui est bon où mauvais

pour nous.

C'est important d'utiliser le jugement en nous,

de voir ce qui est confortable pour nous et, ce qui ne l'est pas.

Il doit être utilisé pour cela.

Aucunement, sur ce que fait l'autre.

C'est ce que vous ressentez qui compte. Conscient où pas.


La Réponse Est En Nous.



Amicalement


Nathalie.D




Commenter

Soyez le premier à commenter cet article.